Cours interentreprises (CIE)

Les cours interentreprises complètent la formation-métier dispensée par l’entreprise formatrice. A raison de 4 jours en 1ère et 2e année puis 8 jours en 3e année, les cours interentreprises s’ajoutent aux cours théoriques et de culture générale que l’apprenti suit à l’école professionnelle de Morges (CEPM). Ces cours sont obligatoires et l’entreprise libère son apprenti pour les suivre sans retenue de salaire, ni de jours de vacances ou de congé.

Il en va de même si l’apprenti suit les cours de maturité professionnelle, organisés en complément ou en remplacement des autres cours.

Organisation

Les cours sont organisés par l'association professionnelle GTGC qui convoque le jeune au CIE sur la base de la liste des apprentis que lui transmet la DGEP (http://www.vd.ch/autorites/departements/dfjc/dgep/).

Les cours interentreprises sont subventionnés par la Fondation en faveur de la formation professionnelle (FONPRO).

Descriptifs des cours


CIE1
Cours pour les apprentis de 1ere année organisée les premières semaines de la formation.
Les cours se déroulent sur 4 jours. Une base théorique sera dispensée et l’apprenti aura à disposition un ordinateur pour effectuer les exercices.
Le cours propose une formation des principes de dessin en construction et de commandes de base d’AutoCAD. Cette première partie est suivie de théorie et d’exercice de formation basique.

CIE2
Cours pour les apprentis de 2e année.
Les cours se déroulent sur 4 jours. L’apprenti met en pratique les techniques apprissent au sein du bureau durant la première année d’apprentissage. Il réalise, en particulier, des exercices pratiques de digitalisation cadastrale, implantations de conduites, des coupes type et des profils en long dans le domaine du génie civil. Ainsi que des plans de coffrage et d'armature dans le domaine de la superstructure.

CIE3
Cours pour apprentis de 3e année. Les cours se déroulent sur 8 jours.
Les apprentis étudieront l'approche des Travaux hydrauliques, le tracé et les dimensionnements des canalisations. Un ouvrage en béton armé est également intégré au projet.